Edito n°7 – Pastis, cigales et changement climatique !

D’Avignon à Sofia Antipolis en passant par Marseille, une foule de concepts et d’idées nouvelles au service de l’énergie et du climat ont émergé. A l’instar d’autres régions, les acteurs privés et publics de PACA se mobilisent à la fois pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, avec, néanmoins, des spécificités qui ne se limitent pas au pastis et aux cigales.

Tout d’abord, en tant que péninsule énergétique, PACA fait preuve d’une forte culture en matière de gestion de l’énergie. Les projets concrets mis en oeuvre au niveau régional sont à relier à deux évènements marquants que sont le projet de ligne à très haute tension Boutre-Broc-Carros -dont les prémices remontent à 1983- et, plus récemment, l’implantation d’ITER à Cadarache -dont l’accord a été signé en 2005.

D’autre part, les questions de vulnérabilité et d’adaptation au sein de la région présentent une complexité singulière du fait de la variété des zones climatiques et risques naturels associés : problématique de l’enneigement dans les Alpes au Nord, canicule et remontée de la mer dans les villes au Sud.

Basées à Marseille, AIR et TEC souhaitent affirmer leur ancrage régional, participer au débat local, et en témoigner dans cette lettre d’information.

Initiatives récentes et exemplaires


  • Maîtrise de l’Energie : et si on impliquait les copropriétés ?

Agir collectivement face au changement climatique reste une initiative délicate, c’est pourquoi TEC et le GERES se sont investis dans un projet visant à faciliter le passage à l’acte des petites copropriétés. Ce projet devrait permettre un premier pas vers des actions de rénovation énergétique et préfigurer un bouquet de services.

=> Plus d’informations.

  • Tourisme et carbone : quel bilan ?

Le tourisme en Provence-Alpes Côte d’Azur représente un emploi sur cinq et 11,4% du PIB de la région. Il a ainsi semblé pertinent à l’Observatoire Régional de l’Energie d’évaluer l’impact énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des activités caractéristiques de ce secteur dans la région. Cette mission a été confiée à TEC et FTC.

=> Retrouvez la synthèse et le rapport complet de l’étude sur le site de l’ORE.

  • Changement de climat dans les Bouches-du-Rhône

Cette étude, menée par TEC conseil et le CERFACS, a eu pour objectifs d’éclairer la décision publique sur les effets attendus du changement climatique sur le territoire des Bouches-du-Rhône. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du PCET départemental. A partir du développement de projections de dernière génération et d’une méthode participative très innovante, elle a fourni une première vision d’ensemble des impacts, des vulnérabilités et des pistes d’adaptation envisageables.

=> Consultez la synthèse de l’étude.

  • Premio, le smart grid provençal

Premio vise à expérimenter un ensemble de méthodes et d’équipements permettant d’équilibrer l’offre et la demande d’énergie, avec un démonstrateur sur le territoire de Lambesc (13). TEC et le GERES ont accompagné le volet MdE et coaching carbone de ce projet.

=> Plus d’informations.

Penser local, agir global et inversement


  • Bienvenue à ENERCOOP PACA !

Enercoop PACA sera officiellement créée le 26 mars 2013. TEC, qui se fournit chez Enercoop depuis le 1er janvier, deviendra à cette occasion sociétaire et partenaire de la coopérative locale.

  • « Copains comme cochons ! »

CO2 solidaire, un pionnier de la compensation carbone né à Aubagne, est copain avec AIR.

  • Première ALE en PACA !

Marseille Provence Métropole se félicite du lancement de la première Agence Locale de l’Energie en PACA.